Lecture en cours
Bulgarie : J’ai exploré les plages de la mer Noire en sac à dos à 50 ans

Bulgarie : J’ai exploré les plages de la mer Noire en sac à dos à 50 ans

Vous adorez la plage, mais vous avez déjà fait Puerto Vallarta, Cancún, Varadero, et vous voulez une destination qui sort de l’ordinaire? La mer Noire est peut-être l’endroit pour vous!

Ah, la mer Noire! Région mystérieuse et secret bien gardé! Il y avait longtemps que je rêvais d’aller l’admirer, et lorsqu’une copine globetrotteuse m’a suggéré d’aller la rejoindre à Varna (Bulgarie), j’ai sauté sur l’occasion!

La région est une destination touristique hors du commun. Il faut dire que pendant plus de 40 ans, à peu près tous les pays qui la bordent, sauf la Turquie, étaient des pays communistes (Ukraine, Russie et Géorgie, qui faisaient partie de l’ancienne URSS, Bulgarie et Roumanie), donc peu accessibles et peu attirants pour la majorité des touristes.

Maintenant que le Rideau de fer est tombé, plus rien ne devrait nous arrêter, surtout que ces pays sont en général de bonnes destinations pour les voyageurs au budget plus serré. Pour ma part, j’y ai découvert un endroit très charmant!

Varna, la porte d’entrée de la région

La meilleure façon de vous rendre sur les bords de la mer Noire en Bulgarie est de prendre un vol pour Varna. Petite ville portuaire, Varna est un endroit super agréable avec de petits bijoux d’architecture et un vieux quartier très sympa où on peut trouver de l’excellente bouffe de rue pour vraiment pas cher. Il y a aussi un immense parc qui longe les plages si vous voulez faire une promenade et aller chercher un peu d’ombre, quand il fait vraiment chaud! On y croise des familles et des musiciens, et l’ambiance est très agréable.

De l’autre côté du parc, des plages de sable blanc à perte de vue! Et pourquoi ne pas visiter la mer noire d’un point de vue unique à bord d’un yacht privé pour une excursion d’une journée avec un repas complet servi sur la plage ?

Slantchev Briag – la « plage ensoleillée »

Si vous êtes un aficionado de la plage et avez un peu le goût de retrouver l’atmosphère des tout-inclus, poussez plus au sud en direction de Slantchev Briag (aussi appelé Sunny Beach). À partir de Varna, plusieurs autobus font le trajet chaque jour vers Sunny Beach. Le trajet prend environ 2 heures et devrait vous coûter autour de 15 $ CA.

La route est sinueuse et passe par une région montagneuse. La vue n’est pas super, mais une fois rendu à Sunny Beach, vous ne croirez plus que vous êtes dans un pays d’Europe de l’Est tant vous serez entouré d’hôtels et de complexes de luxe! Vous vous sentirez comme les riches et célèbres de ce monde! Les plages de Slantchev Briag sont superbes et très propres. La mer est magnifique et donne juste envie d’aller y plonger!

Si vous visitez la région en juillet ou en août, sachez que les plages seront bondées, et les prix des hôtels et restaurants, très gonflés. Par exemple, l’hôtel où j’ai logé, le Harmony Suites Dream Island, affiche des prix avoisinant les 2000 $ CA pour deux semaines pendant la haute saison. Vers la mi-juin ou la mi-septembre, les prix sont autour de 1400 $ CA. Lorsque j’y suis allée, peu après la mi-octobre, j’ai payé 40 $ CA pour une nuit dans une suite de luxe, soit un prix plus normal pour la Bulgarie. Par contre, Slantchev Briag avait des allures de ville fantôme, de nombreux hôtels étaient fermés, et l’eau commençait à être un peu trop froide pour la baignade (sauf pour les courageux!). Par contre, la température extérieure était encore bien au-dessus de 20 oC (autour de 25 oC en plein après-midi).

La meilleure période pour aller à la mer Noire est entre le début de juin et la fin de septembre. Pendant la grosse période (juillet et août), allez plutôt du côté de Varna ou de Nessebar.

Vous y trouverez des auberges et chambres d’hôtes pour vraiment pas cher (autour de 20 $ la nuit pour une chambre d’hôte avec salle de bain privée). De là, vous pourrez faire un aller-retour en une journée si vous voulez aller du côté de Slantchev Briag. Vous éviterez ainsi de payer des prix exorbitants pour l’hébergement.

Nessebar, ville historique

Tant qu’à être dans la région, réservez une journée pour aller visiter Nessebar, plus au sud. Là, vous êtes presque aux portes de la Turquie, dont vous pourrez d’ailleurs apercevoir les côtes au sud. Si vous aimez l’architecture et les ruelles pavées de pierres qui caractérisent l’Europe, vous serez bien servi! Petites maisons rustiques, petits cafés avec terrasse, agréables balades découvertes, vous trouverez tout ça, surtout sur la petite presqu’île où est située la vieille ville.

C’est aussi là que vous pourrez découvrir une partie fascinante de l’histoire de la Bulgarie, et admirer de vieux bâtiments. La vieille ville compte à elle seule pas moins de 15 églises abandonnées ou en ruines, à travers lesquelles un pan de l’histoire de la région vous sera raconté.

La région de la mer Noire en Bulgarie est une destination qui a beaucoup à offrir : architecture, bonne bouffe, petits prix, belles plages.

Autre particularité : vous trouverez des machines distributrices à café un peu partout dans les rues en Bulgarie. Pour moins d’un dollar, vous pourrez donc vous prendre un espresso ou un capuccino à emporter, et pour en avoir essayé plusieurs, je peux vous dire que ces cafés sont excellents!

Le pays des roses

La Bulgarie est célèbre pour ses produits à base d’huile de rose. Partout où vous irez dans ce pays, vous trouverez des boutiques vendant baumes pour les lèvres, parfums, crèmes et sérums pour le visage et autres produits cosmétiques à l’huile de rose.

Ces produits se vendent à des prix vraiment plus bas que leurs équivalents ailleurs en Europe et en Amérique du Nord, et font d’excellents cadeaux à ramener pour vos proches!

? Où séjourner à Varna:

  • Testé et approuvé ?: Harmony Suites Dream Island—situé à Sunny Beach à proximité de la plage, cet hôtel-résidence propose 2 piscines, restaurant et bar.  À partir de 67$/nuit. 
  • Bon rapport qualité-prix: Hotel PerfectCharmant hôtel situé à 200 m de la plage avec balcon pour la majorité des chambre pour 48$/nuit.
  • Un peu de luxe : Graffit Gallery HotelL’adresse design de la ville pour 87$/nuit.  Confortable avec sa literie de coton égyptien et en plus une belle piscine intérieure au 5e étage vous attends.

GUIDE PRATIQUE DE LA BULGARIE/MER NOIRE

? Devise : le lev bulgare, la Bulgarie reste un pays bon marché

? Langue : Bulgare

? Haute saison : juillet et août

? Visa : La Bulgarie ne fait pas partie de l’espace Schengen. Aucun visa n’est requis pour les citoyens canadiens pour un séjour de 90 jours ou moins sur une période 180 jours (donc possibilité d’entrer et de sortir plusieurs fois, à condition que le total de jours en territoire bulgare ne dépasse pas 90 jours sur 180).

Long séjour : Au-delà de 90 jours, un visa est requis, qui ne pourra être renouvelé que dans des situations urgentes ou si vous vous mariez avec un ou une Bulgare (on ne sait jamais!)

Santé : Aucun vaccin n’est obligatoire, mais il est recommandé d’avoir ses vaccins à jour. Il est naturellement recommandé de se munir d’une assurance santé de voyage. Les médicaments peuvent être obtenus auprès de pharmacies, mais selon le médicament en question, une ordonnance pourrait être requise. Les médicaments en vente libre coûtent généralement peu cher.

Méduses : Il n’y a pas si longtemps, les méduses envahissaient la mer Noire une fois tous les 10 à 12 ans environ. Maintenant, elles y sont chaque année. De la grosseur d’une assiette à dessert, elles ne sont généralement pas dangereuses et ne nuisent pas à la baignade. Elles entraînent rarement la fermeture des plages de la région. Il faut simplement faire attention lorsque vous vous baignez et vous tenir le plus loin possible.

? Comment se déplacer en Bulgarie? Si vous êtes à l’aise de conduire à l’étranger, vous pouvez facilement louer une voiture, par exemple, par le site Rentalcars Sinon, votre meilleure option est l’autobus, qui coûte généralement très peu. Il y a de fréquents trajets entre la plupart des villes. Le système ferroviaire bulgare est généralement médiocre.

Taxis : Les taxis en Bulgarie coûtent vraiment très peu!  Par exemple, j’ai payé 12 lev bulgares (environ 8 $ CA) pour aller du centre-ville de Sofia jusqu’à l’aéroport, soit un trajet de 45 minutes. Il faut par contre faire attention et n’utiliser que les taxis officiels (voitures jaunes) équipés d’un compteur, parce qu’il y a des taxis non officiels qui vont vous charger un tarif 3 ou 4 fois plus élevé.

?? Vols :

  • Sites web : Comparez les prix pour vos billets d’avion sur FlightHub ou Kiwi pour des vols à rabais vers Verna. Les prix des vols vers Varna peuvent varier grandement. Généralement, la compagnie aérienne low cost Wizz Air offre les meilleurs prix. Mais sachez qu’en haute saison, les prix pourront se situer entre 250 et 350 $. Lorsque j’y suis allée en octobre 2019, j’ai payé 49 $ un billet aller de Paris à Varna (plus 49 $ pour les bagages). Le hic avec Wizz Air, c’est que son aéroport de départ en France est celui de Paris-Beauvais, situé à plus d’une heure de Paris. Il faut donc tenir compte du temps et des frais de déplacement. Plusieurs autres compagnies desservent cette destination.
  • Application : Vous pouvez aussi télécharger Skyscanner pour iOS/pour Android pour trouver des deals à portée de main.

? Guides de voyage :

Pour des bons plans pas chers : Lonely Planet Bulgarie – indique tous les incontournables à petit budget;

Pour le guide le plus complet : Guide Petit Futé Bulgarie  – destiné à tous les voyageurs qui partent en courts séjours et recherchent un guide complet au meilleur prix sur la Bulgarie. Il propose surtout des informations culturelles et de découverte.

 

Quelle est votre réaction?
Bucket List
1
Haha
0
J'adore
1
Vraiment
0
Wouah
0
Afficher les commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Défiler jusqu'en haut