Les Délivrés

Vivez votre retraite au Panama grâce à un visa spécial pour retraités

Avez-vous déjà pensé à prendre votre retraite au Panama? Vous devriez! Depuis la fin des années 80, le Panama a mis en place une série d’avantages et de rabais visant à attirer les retraités. D’après le rapport International Living’s Annual Global Retirement Index 2019, c’est le Panama qui sort grand gagnant de cette liste qui identifie les meilleurs endroits où prendre sa retraite.

Wouhou! À nous le soleil et les cocotiers! On y retrouve les montagnes, les plages de sable blanc, des criques sauvages, la ville et surtout une température plus que parfaite. Le coût de la vie y est raisonnable et les soins de santé sont au top.

Le Panama : le pays le plus avantageux pour prendre sa retraite à l’étranger

En plus de vous charmer par ses plages paradisiaques, le Panama est attrayant par son économie en pleine croissance et débordante d’opportunités. En plus, le pays est très stable politiquement grâce à son régime démocratique, rien à craindre.

Grâce à son canal achevé en 2016, les grands navires pétroliers passent par là, alors ça ramène du bidou dans le pays! Les Américains et les Chinois sont les principaux utilisateurs du canal de Panama, alors les Panaméens ne sont pas près de manquer de business prochainement.

Coût de la vie pour prendre sa retraite au Panama

Toujours selon le rapport d’International Living, on mentionne qu’avec un budget de 2000 US $ par mois, un couple qui prend sa retraite au Panama peut vivre confortablement. De plus, la charge fiscale est faible pour les habitants du Panama.

Bien sûr, il y a deux façons de vivre sa retraite au Panama. Si on vit comme les Panaméens, nos standards seront alors plus simples, car ils vivent avec peu. Si on souhaite vivre à l’américaine avec plus de confort, le coût en sera évidemment plus élevé. Par exemple, selon le site Numbeo, il vous en coûtera 15% de moins sur votre facture de restaurants et d’épicerie dans la ville de Panama City en comparaison avec Montréal. Les fruits et légumes locaux sont souvent jusqu’à 50 % moins chers que les produits importés.

Système de santé au Panama

Les soins médicaux publics et privés sont très bons au Panama. De nombreux médecins dans les principales villes se sont formés aux États-Unis et parlent donc bien l’anglais. On doit aussi penser à une assurance santé qui vous coûtera entre 1600$ à 2500$/par an pour la couverture. Le prix dépendra de votre âge, de vos antécédents et de votre état de santé. Dès que votre projet de retraite au Panama commence à prendre forme, on nous conseille de magasiner les forfaits offerts par les différentes compagnies d’assurance afin d’avoir la meilleure police pour vos besoins.

Visa de retraite et résidence au Panama

Panama Pensionado Visa

Le programme Pensionado est un visa de résidence permanent offert à tous. Il n’y a pas d’âge minimum ou maximum requis pour se qualifier. J’ai d’ailleurs discuté de ce fait avec une Canadienne qui a obtenu son Visa de retraite pour le Panama à l’âge de 38 ans. Pour s’y souscrire, on doit prouver que son revenu ou sa rente est d’au moins 1000$ US par mois. Une autre option est d’acheter au moins 100 000 $ en immobilier réduisant ainsi le revenu mensuel exigé à 750$.

Même si un Québécois vit à l’étranger, il peut recevoir ses chèques du Régime des rentes du Québec (RRQ) et la pension de la sécurité de la vieillesse. N’oubliez tout simplement pas de faire votre changement d’adresse avant votre départ.

?Vieillir quelle aubaine!

Le programme Panama Pensionado Visa offre des rabais substantiels sur une foule de services pour tous les gens qui prennent leur retraite au Panama. Tout d’abord, on offre 25% de réduction sur les factures de services publics comme la facture d’électricité et de téléphone… mais ce n’est pas tout :

Témoignages de retraités au Panama

Je suis allée à la rencontre de ceux qui ont décidé de faire le grand saut en prenant leur retraite au Panama et voir comment cela se vit dans la réalité. Voici quelques rétroactions de francophones installés là-bas :

Tu es tombée en amour avec ce pays, qu’est-ce qui le rend si spécial?

« Le climat bien entendu, les gens et la liberté qui nous est attribuée. Par exemple, quand on veut se construire une maison, ouvrir une entreprise ou se retraiter, tout cela est possible. Il y a aussi la faune, la mer et les animaux. » — Anne-Marie, 53 ans

Qu’est-ce qui te manque le plus de la Suisse?

« La vie sociale, les amis, la famille et le fromage, ou plutôt les fromages! » — Zian, 44 ans

Quelle a été la chose la plus difficile pour toi en t’installant dans ce pays?

« Le fait de ne pas maîtriser la langue, je me suis sentie très isolée au début. » — Anne-Marie, 53 ans

 

GUIDE PRATIQUE DU PANAMA

 Devise : le dollar américain pour les billets et le balboa pour la monnaie

 Langue : Espagnol

 Haute saison : décembre à avril

 Visa : Non requis pour les Canadiens pour tout séjour de moins de 180 jours.

? Long séjour : au-delà de 180 jours, on peut demander une extension d’autorisation de séjour de 3 mois, mais pour des raisons sérieuses et on doit le faire par l’entremise d’un avocat.

???? Santé : Il est recommandé d’être à jour avec ses vaccinations universelles : DTCP, hépatite B et fièvre jaune. Le Panama est un pays au climat humide et tropical, il y a donc des moustiques. Il faut se protéger contre les piqûres, surtout au lever et au coucher du soleil pendant lesquels ils piquent le plus.

Comment se déplacer au Panama? Si vous êtes à l’aise de conduire à l’étranger, vous pouvez facilement louer une auto avec AutoEurope, sinon le réseau d’autobus est assez bien développé.

 Guides de voyage :

 Vols :

 

OÙ VIVRE AU PANAMA

La majorité des retraités se retrouvent dans les villes suivantes : Boquete, Panama City, Playa Coronado, Pedasi et Santa Catalina. Pourquoi ne pas faire un séjour dans ces villes et voir si ça pourrait être votre prochain chez-vous? En effet, en y séjournant plus longtemps, on pourra bien connaître les mœurs et coutumes avant de couper les ponts avec sa mère patrie.

Santa Catalina

Santa Catalina est un petit village de pêcheurs qui a vécu dans la solitude jusqu’aux années 70, pour devenir au fil des ans le paradis du surf, du snorkeling, de la nature encore intouchée qui offre un spectacle magnifique. Il ne faudra pas manquer de visiter le Parque Nacional Coiba, souvent comparé aux îles Galapagos.

On retrouve dans le village plusieurs expatriés qui y ont élu domicile. Il y a deux petites épiceries, des vendeurs de fruits et légumes et de nombreux hôtels et restaurants pour tous les budgets. La ville principale la plus proche est Soná, située à un peu plus d’une heure de bus. À Santa Catalina se trouve une pharmacie, mais il n’existe pour l’instant ni médecin ni banque.

Où séjourner à Santa Catalina :

Playa Coronado

Playa Coronado se situe sur le littoral du Pacifique et offre de belles plages de sable fin ainsi que des montagnes facilement accessibles. Au menu : randonnée pédestre, équitation, surf, golf… On se sentira chez soi ici, car il y a une forte communauté de Canadiens qui ont aussi eu l’appel d’une retraite au soleil au Panama. Ce qui est vraiment un avantage ici, c’est le climat tempéré. En effet, Playa Coronado fait partie de l’Arc Seco et ne reçoit pas autant de pluie que d’autres endroits au Panama.

 Où séjourner à Coronado :

Boquete

Vous préférez les montagnes et le temps plus frais? Boquete est situé à 1600 m d’altitude. Que dire des vaches qui broutent ici paisiblement devant les montagnes qui nous rappellent celles de la Suisse? On y trouvera beaucoup de retraités américains. Boquete est aussi réputé pour sa culture d’excellent café. On peut également se rendre facilement au volcan Baru pour y faire de la randonnée pédestre ou de l’observation des oiseaux.

 Où séjourner à Boquete :

Le Panama vous offre un climat hors du commun avec une température qui oscille entre 24 et 29 °C toute l’année. C’est une destination rêvée pour les amoureux de nature et d’écotourisme, qui bénéficie d’une grande richesse en matière de biodiversité. De plus, ce pays possède l’une des flores et des faunes les plus riches au monde, cette dernière étant répartie entre les jungles, les volcans et sans oublier les belles plages paradisiaques. Avec autant de bénéfices pour les personnes retraitées, qu’attendez-vous pour vous y installer?

Quel autre endroit pour prendre sa retraite au Panama devrait également figurer dans cette liste?