Lecture en cours
Cet été, explorez l’Ontario autrement… et c’est loin d’être plate!

Cet été, explorez l’Ontario autrement… et c’est loin d’être plate!

L’Ontario, c’est bien plus qu’une colline du Parlement et une tour du CN. Partez à la découverte de cette région pour son histoire, son côté « artsy », ses vignobles et surtout, ses paysages bucoliques.

Popsilos : pit-stop artistique

Sur votre route vers Kingston et les Mille-Îles, passez par la région de Prescott-Russell pour y faire un arrêt à Popsilos. Admirez-y les fresques géantes peintes sur des silos de ferme. Les murales vous rappelleront Montréal. Le montréalais d’adoption, l’artiste urbain Roadsworth, a d’ailleurs participé à la création de plusieurs des oeuvres. Vous apprécierez cette dualité entre l’art urbain et les infrastructures rurales.

La ville de Kingston : à ne pas manquer

© Nathalie Gemme / Les Délivrés

Si vous avez aimé la ville de Burlington, au Vermont, vous appréciez la version canadienne : la ville de Kingston. Que ce soit parce que les frontières américaines sont fermées ou non, cette ville étudiante est définitivement une ville coup de coeur.

Où dormir?

Logez au Confederation Place Hotel pour le meilleur rapport qualité-prix. De votre chambre, vous aurez peut-être une magnifique vue sur le lac Ontario. Situé au centre-ville, son emplacement est idéal pour une exploration à pied.

Lac Ontario et Mille-Îles

© Safia Dodard / Les Délivrés

C’est juste à côté que vous embarquerez sur un bateau pour vous rendre aux Mille-Îles. En plus de naviguer autour des îles, châteaux et fort vous y attendent. Pourquoi pas en profiter pour faire la location d’un ponton tant qu’à y être?

Si vous préférez rester sur la terre ferme, empruntez le Waterfront Pathway pour une promenade sur le bord du lac Ontario. La balade (d’une durée de 8 km) débute juste en face de l’hôtel de ville.

Laissez-vous raconter son histoire…

© Nathalie Gemme / Les Délivrés

Amusez-vous à vous promener dans les « allées secrètes » de la ville. Faites de pierres, laissez-vous surprendre par des scènes d’art urbain. D’ailleurs, l’une des allées est accessible à partir de la rue Princess.

Une visite au Agnes Etherington Art Centre sur le campus de l’Université de Queen’s s’impose. Vous y retrouverez une belle représentation de l’art canadien traditionnel et contemporain. Aussi, ne manquez pas les trois peintures du célèbre peintre Rembrandt. Avec l’entrée gratuite, aucune raison de ne pas ajouter cette activité à votre itinéraire.

Plongez dans la vie des prisonniers en allant visiter l’ancienne prison Kingston Pen. La visite est guidée par d’anciens gardiens qui vous partageront les détails croustillants de leur expérience. Il est possible de faire la visite dans les deux langues.

Sandbanks et North Beach : des dunes de sables blancs

© Pat & Cat / Les Délivrés

Vous avez probablement déjà entendu parler du parc provincial Sandbanks. Ce parc idyllique a définitivement la cote, et avec raisons! Sable fin, eau chaude et vagues sont au rendez-vous. On s’y croirait pratiquement sur le bord de la mer. À seulement quatre heures de route de Montréal, on comprend pourquoi cet endroit est si prisé des voyageurs. Attelez-vous : sans réservation, vous devez arriver très tôt le matin pour réussir à entrer au parc.

Pour un endroit tout aussi paradisiaque, mais moins achalandé, c’est au parc provincial North Beach, que ça se passe! Sans pouvoir y dormir, vous pourrez vous y prélasser toute la journée.

Prince Edward County : tournée des vignobles à vélo

© Nathalie Gemme / Les Délivrés

Avec plus d’une quarantaine de vignobles en Ontario, pas besoin de se rendre jusqu’à la vallée de l’Okanagan ou encore moins en Californie. En effet, Prince Edward County est l’une des régions viticoles les plus prometteuses pour son pinot noir et son chardonnay. Les vignobles sont tous voisins les uns des autres, ce qui vous permettra de faire la tournée à vélo (on aime ça!).

Voir aussi

La Péninsule-Bruce : eau turquoise en Ontario

© Safia Dodard / Les Délivrés

Situé près de Tobermory, le parc national de la Péninsule-Bruce est un autre attrait fort connu. On y va pour ses eaux turquoise (mais froides). La péninsule sépare la baie Georgienne du lac Huron. Saviez-vous qu’elle est protégée par la Réserve de biosphère de l’UNESCO?

Promenez-vous entre les falaises et les marais ainsi que sur les plages de sable et de galets. Ne passez pas à côté de la plage Singing Sands, cette plage idyllique de sable fin. Explorez la grotte la Grotto et dégourdissez-vous les jambes en empruntant le sentier pédestre Bruce Trail (885 km). Assurez-vous d’arriver au parc national très tôt le matin pour vous assurer d’y entrer.

Vous pouvez réserver (très) à l’avance au camping de Cyprus Lake dans le parc national de la Péninsule-Bruce. Vous pouvez également séjourner au camping Lands End Park situé juste au bout de la péninsule. Le camping possède une magnifique petite plage de sable et les sites sont espacés.

Pour les adeptes de plongée : Tobermory

Le parc marin national Fathom Five est l’endroit le mieux coté au Canada pour faire de la plongée et du snorkeling. Dans des eaux peu profondes, vous pourrez observer plus de 22 épaves de navires. Procurez-vous le nécessaire de plongée, dont un wetsuit (on vous avait dit que l’eau était froide!) chez Diver’s Den. Le transport en bateau est inclus dans l’excursion d’une durée de 2h.

Vous avez été séduits par l’Ontario? Partagez vos coups de coeur en commentaires!

Cet article a été rédigé en collaboration avec Lisa Marie Gaudreault.

Quelle est votre réaction?
Bucket List
1
Haha
0
J'adore
0
Vraiment
0
Wouah
0
Afficher les commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Défiler jusqu'en haut